www.phenobarbidoll.net

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2013 nov. 19

Youhou !

Juste un mot : je ne suis pas morte, j'ai juste plein de projets :)

A très bientôt !

2013 sept. 12

Agenda

Voici la liste des mes activités prochaines, ce qui explique mes indisponibilités prochaines :

- 13.09 : Playnight

- 14.09 : Soirée Woodstock (private)

- 18.09 : Munch

- 20.09 : Jerk off Festival

- 28.09 : Totem à Nancy

- 10.10 : Rock'n'FangTasm

- 17.10 : Rock'n'FangTasm

- 26.10 : Rock'n'FangTasm

2013 mai 27

Welcome !! Xplore Paris 2013 !

 Erosticratie

présente

 Xplore Paris 2013

Le festival où la Luxure devient Art

30, 31 août et 1er septembre 2013 - Studios Micadanses Paris

 

 

Créé à Berlin en 2004 par le chorégraphe iconoclaste Felix Ruckert, puis, fort d’un succès international, implanté à Rome, Vienne, Barcelone et Sydney, Xplore, le festival des sexualités céatives, arrive enfin à Paris, accueilli comme il se doit par l’Erosticratie !

 

Xplore ouvre à une culture sexuelle différente, une pratique artistique de l'âme et du corps, ou comment penser la sexualité autrement que par le filtre culturel, moral ou mercantile. Xplore, c'est une approche artistique, intelligente, ouverte et enjouée de la sexualité.

 

Xplore propose plus de 40 ateliers sur 3 jours pour explorer et questionner les thèmes du corps, des sens et de la sexualité. Ces moments d’initiation et d’échanges sont inédits en France. Les personnes majeures, ouvertes d’esprit, respectueuses et curieuses trouveront dans Xplore Paris un espace pour expérimenter de nouveaux champs.

 

Jeu de résistance, art de la soumission, orgasme méditatif anal, safari zentaï, art des cordes, éjaculation féminine, toyboy, archétypes et jeu improvisé, sessions d’orgasmes collectifs, new burlesque, rituel de lavage des pieds... Autant d’ateliers animés par des artistes venus de différents horizons, notamment: Juliette Dragon, Michel Reillac, delta, FloZif, Jean-Christophe Petit, Pascal Delabouglise...

Xplore se clôturera par une soirée, l’Aristocratie du désir, réservée aux festivaliers.

 

Tarif: pass 3 jours de 150 à 210€ en fonction de la date de réservation.

Possibilité d’acheter un pass journalier de 70 à 100€.

Réservation à l’avance sur internet: http://www.paris.xplore-festival.com

Attention! la capacité est limitée à 150 personnes.

 

L’Erosticratie, organisatrice d’XPlore Paris, est un projet artistique basé sur une philosophie qui interroge et reconstruit l'Eros dans la cité. Elle repose sur 3 piliers: la puissance de l’Eros, l'habileté du Politique, et la clairvoyance de l’Art. Son objectif est également de transcender les genres en réunissant les communautés sexuelles grâce au vecteur de l’Art sous toutes ses formes. Retrouvez nous sur www.erosticratie.fr.

 

 

Contact presse :   contact@erosticratie.fr

 
visitez notre site
www.erosticratie.fr

2012 nov. 19

Prise entre mille feux - part 2

suite et fin.

2012 nov. 2

Prise entre mille feux...

De nature BDSM depuis toute petite, j'ai longuement refoulé cette partie de moi. Depuis quelques années, j'ai refusé cet état de fait et ai laissé libre cours à mes envies. J'ai fait une légère pause dernièrement, ne pratiquant presque plus car la plupart des soumis ne m'intéressaient pas. Faire face constamment à des larves dénuées de tout caractère, incapables de tenir une conversation à part "oui Madame" m'exaspérait au plus haut point. Donner du martinet ou de l'humiliation à tout va, sans le moindre retour, sans le moindre partage à part un "merci Madame" m'agaçait. J'avais l'impression d'être une machine à qui l'on prenait tout sans la moindre considération.

Aujourd'hui, je suis face à une situation complexe. Je ne vais pas rentrer dans le détail mais ça se résume pour ainsi dire à : renoncer à ce que je suis ou pas, mais en payant le prix fort. Je suis complètement désabusée et stressée par cette situation, passant de l'euphorie à l'angoisse sans cesse, essayant constamment de retenir mes émotions pour ne blesser personne même si je n'y arrive pas toujours. J'ai l'impression de ne plus être entière, comme si j'étais coupée en deux, sensation fortement désagréable.

2012 oct. 8

Inked

par : http://www.philippineschaefer.com/

2012 sept. 7

Après le calme....

/mode "Méchante" on

Fallait pas me chercher.

2012 juin 25

Droit et Transidendité

Cette semaine, dans le magazine "La Semaine Juridique" (25 juin 2012, N°26), un nouvel article intitulé "Le Changement de sexe devant la Cour de Cassation" écrit par Philippe Reigné, agrégé des facultés de droit, professeur au CNAM et membre du LISE. Il traite notamment du caractère obligatoire de prouver un syndrome de transsexualisme et de l'irréversibilité de la transformation de la personne demanderesse. Par ailleurs, en fin d'article est évoqué le droit de filiation en cas de naissance dans un couple dont l'un des deux est "trans". A ce jour l'enfant à naître ne pourrait pas bénéficier d'un droit de filiation "normal" sur son état civil, dans le cas où les deux parents sont du même sexe (deux arrêts de la cour de cassation du 7 juin 2012 le confirment).

2012 juin 22

Si vous êtes sages...

... bientôt de nouvelles photos.

Tatouage en pleine évolution et beaucoup de travail en ce moment, beaucoup de sorties ces derniers temps. Le calme revient, mais toujours pas de soleil.

2012 avr. 18

Si t'en as marre...

2012 avr. 10

Ca se passe ici ...

http://www.facebook.com/phenolady

2012 avr. 9

Vu sur James Vision

Ha bah oui, c'est bien moi entre les jambes de Sadie Lune.

Source : James Vision

2012 mar. 17

La question du corps

Je me suis souvent poser les questions "que dois-je faire de mon corps ? A quoi sert-il ? Comment puis-je l'utiliser ?".

J'ai découvert mon corps assez jeune vers 10 ans. Je parle là de corps sexualisé. J'ai appris à le connaître en testant des pratiques diverses et variées. Ca a commencé avec la découverte d'un sac rempli de magazines et livres porno mainstream, appartenant à mes parents. Très rapidement, je me suis liée d'amitié avec un roman photos BDSM qui m'excitait au plus haut point. A cette époque, je n'intellectualisais pas du tout les choses, mes actes de masturbation étaient totalement primitifs. Rapidement dans ce roman photos, j'accentuais mon regard sur une scène dite lesbienne.

Quelques temps plus tard, je découvrais une autre partie de la sexualité. Je n'étais plus seule mais je pouvais m'exciter avec une amie. Encore une fois, rien n'était intellectualisé, je laissais court à mes envies. Mais je commençais déjà à culpabiliser. Déjà parce que j'avais été élevée dans un contexte judéo-chrétien culpabilisant, mais en plus j'en rajoutais une couche en ayant une relation lesbienne. Mais, j'aimais déjà le sexe et il fallait que j'assouvisse mes besoins en la matière.

Plus tard, j'ai voulu essayer les garçons. Ce fut un grand stress tant au niveau du premier baiser qu'au niveau de la première fois sexuelle. Déjà l'idée première du porno qui prône la performance faisait pression sur mon cerveau et mon corps. Je perdais là pour la première fois la propriété de mon corps. Il fallait que je réussisse comme toutes mes copines. Ma première fois sexuelle avec un garçon fut un échec cuisant. Je craquais sur lui mais lui n'en avait rien à faire et je ne lui en veux pas pour ça, je lui en veux juste un peu pour avoir profiter de mon innocence. Cette relation sexuelle m'a couté très cher. J'ai du faire face à une réputation de salope pendant des années car je multipliais les expériences sans pour autant avoir de relation stable. Je voulais tester tout ce qui était à ma portée. Ca m'a notamment couté un œil au beurre noir par deux jeunes filles. Pourquoi ? Je n'ai jamais compris. Pour elles j'étais une salope et je devais être punie. A quel titre ? Je comprends mieux maintenant mais je ne tolère pas.

Ce coup reçu m'a marquée et je me suis dit que je ne pouvais plus vivre ainsi et qu'il fallait que je fasse comme tout le monde : un couple hétéro stable. Je perdais à nouveau la propriété de mon corps. Pendant des années j'ai vécu en couple hétéronormé. Pas la peine de préciser que j'étais très malheureuse.

A la suite d'une rupture douloureuse d'une relation de 7 ans, j'ai décidé de faire un virage à 180 degrés : me retrouver et reprendre possession de mon corps. Ca a commencé par multiples lectures sur la sexualité hétéro au départ puis j'ai dévié vers les notions de genre. Revenue sur Paris après 7 ans en province, toutes les portes s'ouvraient à moi. Je pouvais fréquenter différents milieux et différentes personnes qui m'apportaient enfin la liberté de mon corps. Je reprenais enfin conscience que j'avais un corps et que je pouvais en faire ce que je voulais. Ceci s'est défini par une sexualité diverse et variée, une approche nouvelle du corps et de ses capacités. Je rencontrais enfin des personnes dont la sexualité ne se résumait pas à l'ultime pénétration pénis/vagin. Je découvrais aussi que le polyamour n'était pas condamnable et existait.

Aujourd'hui, je suis heureuse avec une sexualité plus complexe que le veut la norme. J'aime les filles et les garçons et je ne peux me passer ni de l'un ni de l'autre. Ceci reste binaire au niveau du genre et j'apprends encore chaque jour. J'aime de moins en moins le porno mainstream (même si j'en regarde encore) et dirige ma préférence au porno queer qui m'offre une vision plus réaliste du sexe. J'ai plus de facilité à me transposer. J'utilise aussi mon corps pour faire des photos érotiques ou pornographiques ainsi que lors de performances de prévention dans le cadre de la sexualité entre femmes. Ce sont des choses que je fais avec plaisir et par conviction personnelle. Mon corps n'est plus objet mais est une arme engagée. Je lui ai enfin donné ce qu'il lui fallait : le plaisir et l'engagement.

2012 fév. 23

Période Porno

- http://queerporn.tv/

- http://www.nofauxxx.com/

2012 janv. 9

Non mais !

Après le 31, nous avons fêté l'after 1er de l'an sous le signe des paillettes. Résultat : j'en ai toujours un peu partout. J'avais oublié que s'asperger de paillettes c'était chouette mais que pour les enlever c'était une vraie bataille. Si vous avez une solution miracle, je suis preneuse (et non je ne vous raconterai pas cette soirée qui fût encore plus folle que celle du 31, mais merci à Marie L'Erosticratie).

2012 janv. 4

Shoes !

Je prends le temps de rêver alors que je ne peux plus ou presque porter de talons pour des raisons médicales. Alors le temps que je me fasse opérer des petons, vous pouvez d'ores et déjà penser à un futur cadeau pour fêter mon futur rétablissement.

Ah ! J'oubliais...

... Happy New Year !

(je ne suis pas trop là mais je ne suis pas loin)

2011 déc. 9

Tomber la Culotte !

Tomber la Culotte est une brochure de prévention pour la santé sexuelle à destination des femmes qui aiment les femmes. Un petit bijou réalisé notamment par Coraline Delebarre du Kiosque Infos Sida et Clothilde Genon du Sida Info Service. Ce petit objet d'art se veut ludique et pédagogique. A mettre entre toutes les mains de vos amantes !

2011 oct. 22

Paris ma douce !

Bien longtemps que je n'ai rien écrit mais je reprends le flambeau. Je m'étais un peu éteinte pendant un certain temps, le temps de remonter la pente. Ces derniers mois ont été difficiles mais j'ai de la chance je suis très bien entourée. Paris m'a manqué même si je n'en suis pas partie physiquement, j'ai morflé. Cette ville est l'objet de toutes mes souffrances et celui de tous mes bonheurs, ma maison quoi. Il était temps que je revienne, je sais avec bonheur que j'ai manqué à beaucoup de gens, mais je suis de retour, pas encore en pleine forme, mais toujours prête à faire la fête. Je ne sais pas comment j'ai acquis cette réputation de bout en train mais ça me plait bien. Je suis de retour avec les meilleures intentions du monde ou pas. Et ce monde qui m'a eu l'air suspendu pendant des mois ne me semble que n'avoir très peu changé.

2011 sept. 6

Nuit Demonia

- page 1 de 20