Bien longtemps que je n'ai rien écrit mais je reprends le flambeau. Je m'étais un peu éteinte pendant un certain temps, le temps de remonter la pente. Ces derniers mois ont été difficiles mais j'ai de la chance je suis très bien entourée. Paris m'a manqué même si je n'en suis pas partie physiquement, j'ai morflé. Cette ville est l'objet de toutes mes souffrances et celui de tous mes bonheurs, ma maison quoi. Il était temps que je revienne, je sais avec bonheur que j'ai manqué à beaucoup de gens, mais je suis de retour, pas encore en pleine forme, mais toujours prête à faire la fête. Je ne sais pas comment j'ai acquis cette réputation de bout en train mais ça me plait bien. Je suis de retour avec les meilleures intentions du monde ou pas. Et ce monde qui m'a eu l'air suspendu pendant des mois ne me semble que n'avoir très peu changé.