De nature BDSM depuis toute petite, j'ai longuement refoulé cette partie de moi. Depuis quelques années, j'ai refusé cet état de fait et ai laissé libre cours à mes envies. J'ai fait une légère pause dernièrement, ne pratiquant presque plus car la plupart des soumis ne m'intéressaient pas. Faire face constamment à des larves dénuées de tout caractère, incapables de tenir une conversation à part "oui Madame" m'exaspérait au plus haut point. Donner du martinet ou de l'humiliation à tout va, sans le moindre retour, sans le moindre partage à part un "merci Madame" m'agaçait. J'avais l'impression d'être une machine à qui l'on prenait tout sans la moindre considération.

Aujourd'hui, je suis face à une situation complexe. Je ne vais pas rentrer dans le détail mais ça se résume pour ainsi dire à : renoncer à ce que je suis ou pas, mais en payant le prix fort. Je suis complètement désabusée et stressée par cette situation, passant de l'euphorie à l'angoisse sans cesse, essayant constamment de retenir mes émotions pour ne blesser personne même si je n'y arrive pas toujours. J'ai l'impression de ne plus être entière, comme si j'étais coupée en deux, sensation fortement désagréable.